Pourquoi et comment ces mousses se développent ?

Les mousses qui se développent sur vos toitures sont des plantes chlorophylliennes. Pour se développer, elles n’ont besoin que de dioxyde de carbone (CO2) et de lumière contrairement aux autres plantes qui elles ont besoin de terre. Ces plantes deviennent de véritables ennemies pour votre toiture. C’est pourquoi l’environnement dans lequel se trouve votre maison sera un facteur de développement. 

Attention, ce n’est pas parce que vous habitez en milieu urbain que votre maison ne risque rien ! Les spores n’ont besoin que d’un peu de vent pour venir se déposer au-dessus de vos têtes !

Comment se développent-elles?

Avec l’humidité, les spores provenant d’arbres se développent en formant des petits filaments qui vont donner naissance à d’autres plantes. Ensemble, elles accumulent pollution et poussières et se nourrissent d’humidité et d’eau de pluie. 

Il serait logique de penser que moins d’eau signifie moins de mousse ! Eh bien non ! Les mousses sont hyper résistantes et parfaitement capables de survivre en état de déshydratation. Elles vont continuer d’accumuler la pollution environnante et favoriser la prolifération des algues, des mousses et lichens sur votre toiture.

Le mot mousse est devenu un terme générique mais il qui couvre une multitude de variétés.

les dépôts-verts sur les murs, toitures et terrasse 

Chaque type de « mousse » va alors nécessiter un traitement bien spécifique que vous devez adapter si vous souhaitez vous en débarrasser définitivement !

Pourquoi utiliser un anti-dépôts verts ?

Nettoyer et démousser la toiture de sa maison est nécessaire pour l’entretenir au mieux et favoriser sa longévité. En effet, la présence de mousses en tous genres va la rendre vulnérable avec le soleil et les intempéries et elles vont finir par provoquer des fuites.

N’oubliez pas que votre toit est le premier rempart protégeant votre maison des intempéries, elle doit donc être imperméable et pouvoir résister aux conditions climatiques (chaud, froid, humidité, sécheresse).

Les matériaux utilisés par les couvreurs de toiture sont très diversifiés (tuiles, ciment, ardoise, zinc, chaume, pierre, tôles, bois…). Toutes ces diversités impliquent que vous devez utiliser des traitements adaptés à chaque revêtement pour éviter de la fragiliser davantage.

Un entretien régulier permet de maintenir l’intégrité de votre toiture et d’éviter à terme, le risque de dommages qui auront des conséquences importantes pour votre maison et votre porte monnaie…


Comment fonctionnent les anti-dépôts verts ?

C’est très simple ! On peut retrouver deux principaux types d’anti-dépôts verts : curatif et préventif.

  • Les anti-dépôts verts curatifs :

Ils s’expriment par leur pouvoir d’élimination plus ou moins rapide sur les mousses, les algues ou le lichen, après le traitement de la surface. 

Ces produits sont la plupart du temps hydrosolubles. Cela signifie que dès les premières pluies, elle sont dissoutes et ne permettent plus de protéger votre toiture contre la réapparition des mousses.

Le caractère curatif du produit est principalement destiné à une élimination rapide des mousses. 

Une fois le produit appliqué, les mousses et lichens à la surface de votre toiture vont peu à peu disparaître, mais les racines et les germes à la base ne seront pas totalement éliminés.

  • Les anti-dépôts verts préventif et curatif :

Comme le nom l’indique, ces produits permettent d’éliminer efficacement les mousses tout en empêchant leur réapparition. Leur efficacité dépendra essentiellement du traitement qui sera employé et de la concentration en matière active.

Avec ce type de produit, vous éliminerez totalement les dépôts verts et leurs racines.

Comment bien choisir son anti-dépôts verts ?

Pour faire votre choix, vous devez faire attention à certains critères :

  • La concentration en matière active du produit (g/Kg) : plus cette concentration sera élevée plus le produit sera efficace et plus il pourra venir à bout d’une multitude de variétés de mousses.
  • Éviter les produit avec javel, ils sont nocifs pour l’environnement malgré leur efficacité.
  • Privilégiez des solutions compatibles avec des nettoyeurs haute pression, l’application sera ainsi facilitée.
  • Orientez-vous vers un produit le moins hydrosoluble possible, cela vous évitera de devoir surveiller la météo lorsque vous aurez décidé d’appliquer l’anti-dépôts verts.

Choisissez le meilleur pour le bien-être de votre maison !